[Unboxing] Xenoblade Chronicles Définitive Edition - Collector’s Set - Switch

Kilvan
Sujet lancé par Kilvan le 26/06/2020 à 20:22:36
Salut les kiki ! Voilà, on est déconfiné, il est temps de se remettre à notre bonne vieille activité d’unboxing ! On va reprendre tout doucement aujourd’hui avec la (re)sortie d’un des plus grands RPG de la Wii.

Ne tournons pas autour du pot : Je n’ai presque pas joué à Xenoblade Chronicles lors de sa parution sur la console de 2006 de Nintendo. Mais la vraie question est de savoir pourquoi. C’est là qu’intervient un petit coup de gueule (vous en avez l’habitude).

En fait, à l’époque, je n’ai pas acheté ce jeu « Day one », peut-être trop occupé sur d’autres aventures avec la PS3 ou la Xbox 360. Ou bien par manque de temps, tout simplement. Mais alors que j’avais abandonné l’idée de me lancer dans cette grande épopée, une offre alléchante s’est offerte à moi.

Il se trouve que lors de certaines opérations promotionnelles sur le Wii Shop (Le magasin en ligne de la Nintendo Wii), ce Xenoblade Chronicles fut proposé à un prix imbattable de 5€ seulement. Quelle aubaine ! Moi qui n’achètent jamais de dématérialisé parce que gnagnagna moi je suis un vrai, gnagnagna je ne touche pas à ça, gnagnagna physical forever ; j’allais finalement me donner tort !

Sans hésiter je me lance dans l’achat, puis commence à jouer. Le début du jeu était très plaisant et à aucun moment je n’ai regretté cette transgression à cette règle débile que je m’étais fixée.
Sauf que voilà, ainsi va la vie, et des choses plus importantes m’ont éloigné de ma partie pendant un long moment. La Wii restant branchée, je gardais toujours dans un coin de ma tête l’idée de continuer ce qui s’annonçait comme un jeu culte.

Venons-en au fait : pour une raison que j’ignore ou que j’ai oubliée, un évènement me força un jour à formater ma console. Vous voyez déjà où je veux en venir n’est-ce pas ? Et oui, le temps file vite, on ne s’en rend pas toujours compte ; et il file d’autant plus vite que nous arrivions à la fin de vie de la machine et que Nintendo décidait de fermer son store définitivement… M’empêchant de re-télécharger les péripéties de Shulk pour toujours.

5€ foutu en l’air. En relativisant, certains diront que 5€ c’est rien finalement, non ? Seulement voilà, c’est ce jour précis que j’ai compris le problème de fond de certains achats dématérialisés et leur pérennité dans les années qui suivent. Depuis ce jour je n’ai presque plus jamais acheté de jeux sur un quelconque store que ce soit.

Alors attention, je ne dis pas que c’est mal de le faire, heureusement chacun fait ce qu’il veut, et des offres parfois aussi agressives que celles que l’on voit aujourd’hui ne peuvent que me faire comprendre l’attrait de certains pour ce type de format. Après tout, tant que les 2 supports cohabitent, pourquoi pas ? Le tout c’est non seulement d’avoir le choix, mais aussi d’avoir conscience des forces et faiblesses des 2 partis.

Et finalement quand je parle d’un jeu vidéo à quelqu’un, ce débat n’intervient jamais à la table : Physique ou démat’ peu importe, on partage surtout notre expérience autour du jeu en lui-même.

Dernière précision : J’ai bien évidemment acheté plus tard les diverses version physiques du jeu… Bien après que ma Wii soit retournée dans son carton au fin fond d’un placard…

Bref, vous l’aurez compris, nous allons donc unboxer ce jour Xenoblade Chronicles : Definitive Edition , tout fraichement sorti sur la Nintendo Switch, grâce à laquelle je vais enfin prendre ma revanche ! Un unboxing d’un neophyte de la série haha.

Jeu sorti le : 29 Mai 2020
Sur : Nintendo Switch
Note JV.com 18/20 : http://www.jeuxvideo.com/test/1228846/xenoblade-chronicles-definitive-edition-une-version-switch-genereuse-et-reussie.htm
Meilleur prix : Lors des préco nous avons eu droit à une bien belle erreur de prix de la part d’Amazon Allemagne, puisque cette édition était passée à 65€ seulement. Evidemment ce n’est plus d’actualité et on est revenu à une tarification plus « basique ».

Fnac 99,99€ : https://jeux-video.fnac.com/a13568530/Xenoblade-Chronicles-Definitive-Edition-Coffret-Collector-Nintendo-Switch-Jeu-Nintendo-Switch
Amazon 99,99€ : https://www.amazon.fr/Xenoblade-Chronicles-D%C3%A9finitive-%C3%89dition-Collector/dp/B086FJTPWB
Auchan 99,99€: https://www.auchan.fr/nintendo-xenoblade-chronicles-definitive-edition-coffret-collector-nintendo-switch/p-c1306258
Micromania 109,99€: https://www.micromania.fr/xenoblade-chronicles-definitive-edition-collector-edition-104844.html

La boite

Un bon gros bébé en carton bien lourd, qui mesure L= 33cm x l= 32.5cm x H=6cm.

La face avant représente la Monado (La fameuse épée) sur fond noir. Très classe, le titre s’ajoute à cette cover, estampillé de la mention « Sélection Musicale », à juste titre comme on va le voir plus bas.

Et déjà une première déconvenue, en la présence du papier qui recouvre le dos et le bas de l’avant du collector et qui détaille nonobstant de façon exhaustive le contenu de cette jolie édition, agrémenté de nombreuse captures.

Si déjà ce type de papier ne m’emballe pas d’habitude, il a généralement au moins le mérite d’être collé avec 2 ou 3 points de patafix. Mais là, dès le blister du collector retiré, le papier tombe directement, aucun point de colle n’a été mis. On se retrouve donc avec ce truc volant, qui ne facilite pas le rangement ultérieur du paquet ; à moins de le placer à l’intérieur.

Une fois dégagé, on découvre sur l’arrière ce que je suppose être un des symboles de la Monado, toujours sur ce fond noir un peu frotté.

Le déballage

Ce collector s’ouvre par la face avant, comme une boite normale très ajustée qui fait des prout quand on fait glisser le couvercle afin de le retirer, et le contenu est rangé par étages.

1er étage : Le jeu en boite et son steelbook
2eme étage : Le disque vinyle et le poster
3eme étage : L’artbook



Autant le dire tout de suite, on se rend vite compte qu’on ne s’est pas foutu de nous.

Le jeu et le steelbook

Le jeu est tout ce qu’il y a de plus normal dans le cadre d’une édition Européenne : Beaucoup de mentions légales pour peu de texte, le tout en multilangue en plus. Pas vraiment besoin d’en dire plus, la jaquette en elle-même est identique à l’opus Wii, avec tout de même une cover reversible.



Le steelbook quant à lui est très beau et nous représente le fameux combat entre les 2 titans. A l’intérieur aussi c’est propre avec la présence de 2 mécha. Et petite surprise, on y trouve aussi le code de téléchargement pour l’ost en digital.




Le vinyle et le poster

Superbe goodie que ce 33 tours, dont je suis généralement très friant tant ce type d’ajout est souvent qualitatif et utile. La pochette est toute aussi sobre que la boite, la Monado étant juste un peu plus détaillée et moins « graphique » que cette dernière. Au dos c’est déjà plus classique, avec la liste des pistes qui s’élèvent au nombre de 12 (ça me parait peu quand même), 6 par face.


Le vinyle est rangé dans une pochette en papier et waouh, qu’est-ce qu’il en jette ! Plutôt que d’avoir un simple support noir, il est décoré aux couleurs de l’épée sur les 2 côtés, avec le symbole déjà vu plus tôt sur la face B. Ma-gni-fique !


Le poster offert , malheureusement plié en 4, est carré, c’est assez original. Il représente ce que l’on a déjà à l’intérieur de la boite du jeu (la reverse cover) et mesure environ L= 60cm x l= 60cm.


L’artbook

Dernier étage et dernière pièce de ce Xenoblade Chronicles, l’artbook est impressionnant !
Proposé au format à l’italienne, ce gros pavé ne comporte pas moins de 250 pages d’informations et d’artwork en tout genre ! Le peu de texte présent est traduit en Anglais/Français ce qui est une bonne nouvelle, n’étant pas toujours le cas sur ce type de produit.

Si la couverture est souple, le papier dont est constitué l’ouvrage est d’excellente qualité  ; glacé pour l’essentiel et carrément façon journal concernant les dernières pages consacrées aux croquis du storyboard, très bonne idée.


Pour le reste, c’est du classique tout en restant vraiment beau : Les armes, les personnages, les décors… bref, de quoi se faire péter la rétine pendant un bon moment avec tous ces visuels.


Conclusion

Ces derniers temps je peste pas mal sur les collectors et autres éditions spéciales. Parfois trop vides, souvent loin de la finition attendue et promise, quantité pas si limitées que ça (Coucou Link’s Awakening Switch)… Il est d’ailleurs assez drôle de constater que d’après les chiffres du S.E.L.L, ce collector de Xenoblade DE s’est plus vendu que l’édition simple lors de sa première semaine de commercialisation !

Bref, si elle ne semble pas faire exception quant à son tirage, cela fait néanmoins plaisir de voir que l’on n’abuse pas de la crédulité du consommateur en proposant un contenu digne de ce nom (et digne de son tarif) ; et rien que pour cela je ne peux que vous conseiller de foncer.

Un jeu qui vous tiendra en haleine pendant plus d’une centaine d’heure et des goodies qui vous occuperont tout autant… Ha ! Si seulement ça pouvait devenir chronique !


3 commentaires
ADMINISTRATEUR
Par Serialdealer le 27/06/2020 à 19:15:23
#1
Merci Kiki, Welcome back !
Moz aime ça.
Par Moz le 27/06/2020 à 20:49:22
#2
Au top

Depuis qu'il passe à la télé, les droits d'articles ont du coûter bien cher à SD.
Serialdealer, Kilvan aiment ça.
Par Kilvan le 28/06/2020 à 20:25:01
#3
Clairement, je dirais même qu’il ne me mérite pas!
Fuasaita aime ça.
Précommande PS5
par Teftef Il y a 17 heures
Les Soldes de janvier 2020
par Ombr6 Il y a 22 heures
Trophées platines : joies et peines
par Forj45 Il y a 1 jour
Votre dernier livre fini
par Fuasaita Il y a 1 jour
  Deals du moment
  Dernier article
  Derniers trophées
  Suivez-nous
  Sujets forum favoris