Votre dernier jeu fini

Arkyz
Sujet lancé par Arkyz le 13/06/2013 à 15:25:58
Un petit topic fil rouge, où chacun pourra venir mettre le dernier jeu qu'il a fini, avec si possible un avis rapide.

Je commence avec Sly 2, que j'ai platiné, mais que j'ai beaucoup moins apprécié que le 1, trop répétitif (photos > vol de clés/documents/infiltration/boss).


2598 commentaires
Par Fuasaita le 05/10/2020 à 15:07:50
#1
Ah El Presidente !
Caindesade aime ça.
Par Caindesade le 05/10/2020 à 15:55:02
#2
Fuasaita a écrit:
Ah El Presidente !

Franchement, j'ai été un souverain sympa.
Pour preuve, les missions qui m'ont le plus fait galérer consistait à baisser la satisfaction de mon peuple.
Fuasaita, Anme aiment ça.
Par Boss66 le 08/10/2020 à 07:40:37     Posté depuis l'application
#3
God of War.

Sympa, les graphismes, le gameplay et la narration au top.

Le côté rpg avec compétences et équipements m'a bien plu.

Je regrette un peu les combats avec les créatures géantes même si il y en a un quelques uns mais ça reste un excellent jeu que j'ai d'ailleurs platiné !
Ombr6 aime ça.
Par Caindesade le 21/10/2020 à 10:01:25
#4
J'ai terminé Assassin's Creed: Origins (PS4) à 100% (toutes les missions effectuées et tous les lieux complétés), après 60h de jeu.

L'opus précédent, Syndicate, est le seul de la série principale que je n'ai pas fait. J’ai même joué à Rogue, que je présume être le jeu le moins vendu, puisque sorti sur PS3/X360 le même jour que Unity sur PS4/XOne et ne proposant rien de neuf par rapport à Black Flag.

C'est donc mon 9eme Assassin's Creed, de quoi me permettre de le comparer à ses grands frères.

Le changement du système de combat est une très bonne chose car le précédent, qui a fait son temps, était trop simple et proche d'un QTE, mais le système est encore grandement perfectible car source d’énormément d’énervement.
-des ennemis qui courent à reculons en nous mitraillant de flèches et qu'on ne peut pas rattraper à la course alors qu'on court vers l'avant (de vrais athlètes donc),
-une caméra qui part régulièrement aux fraises,
-impossible de locker un ennemi non visible à l'écran, même lorsqu'on lui fait face. Ca rejoint donc le problème de la caméra puisqu'on se fait attaquer par un ennemi qu'on sait être là mais qu'on n'arrive pas à afficher.
-le verrouillage qui s’enlève tout seul continuellement, dès lors que l’ennemi n’est plus face à nous. Du coup, le bouclier se baisse et ça devient compliquer de savoir quand notre bouclier est levé où non au milieu de la bataille

Pour en revenir aux ennemis qui tirent de flèches, je ne suis pas un expert de cette époque, mais je suis quand même très étonné de voir que n’importe quel soldat de base peut nous sniper à l’arc sur une distance de 100m alors que l’on est tous les 2 en train de chevaucher au galop.

Les séquences avec objectifs secondaires disparaissent pour mon plus grand plaisir, au bénéfice d'un scénario classique d'open-world et de ses missions facultatives, toutes scénarisées, le plus souvent sur plusieurs missions successives.
Mais pourrait-on enfin arrêter avec cette obstination à jouer à qui à la plus grosse ?
Je parle évidemment de la map…
C’est sympa au début d’avoir de l’espace entre 2 objectifs, ça évite qu’ils se marchent sur les pieds. Mais pour les joueurs qui cherchent le 100%, ça donne des heures et des heures de chevauchées au milieu d’espace inutilement gigantesque et vide, voire impossible à franchir autrement en grimpant à l’escalade, pour encore plus d’ennui.

L'observation avec l'aigle qui remplace les jumelles de Far Cry ou Ghost Recon, je dis également un gros oui.

Je dirais bien que la facilité de l'infiltration est un problème, à cause de l'imbécilité de l'IA... mais la vérité c'est que je sais que je n'aime pas les jeux d'infiltration et que, au final, j'aime cette facilité. Je sais donc que ce sera un problème pour nombre de joueurs, mais par pour moi.

Le monde est agréable à parcourir car les environnements ne changent de manière trop brutale mais il y a un truc bête qui m'a vraiment déplu. Je vais parler l'easter egg Final Fantasy XV.
Qu'il y ait du fantastique en rapport avec les dieux d'Egypte ou l’Animus, je peux l'accepter quand c’est bien amené par rapport aux autres apports de fantasy que l'on a eu avec les artefacts et l'ancienne civilisation, introduit dès le début de la saga.
Mais là, non, non et non. Nulle par l'univers d'Assassin's Creed et de Final Fantasy ne peuvent cohabiter.
Jamais le héros de notre aventure ne pourrait reprendre son aventure comme si de rien n'était après ce qu'il a vu. Personne ne dit rien par rapport au fait qu'on chevauche une créature n'ayant jamais existé et manie une lame qui fait un tel bruit.
Assassin's Creed a toujours eu un fort respect historique et cette mission spéciale vient souiller tout ça.
Certes, ce n'est pas grand chose, on passe tout de suite à autre chose mais je tiens à le souligner car ça vient nous sortir complètement de l'aventure.

Durée de vie au-delà du correct sans avoir à collecter 100 plumes sur la map, c’est bien aussi, non ?
Je dirais qu’il faut une vingtaine d’heures pour finir l’histoire, le double pour faire toutes les quêtes secondaires et encore une vingtaine d’heures pour atteindre le 100% comme moi.
Je ne me souviens pas avoir passer autant de temps sur un Assassin’s Creed, sauf peut-être Black Flag à cause de ses batailles de bateaux qui j’avais overkiffé. Le meilleur opus à mes yeux mais dont le souvenir est aujourd’hui trop vague pour que je le compare à Origins, un très bon jeu, qui renouvelle une licence qui me motive de nouveau.
Cependant le système de combat a encore beaucoup à améliorer et l’ennui me gagnait sur la fin, lorsque je voulais accomplir le 100%, en chevauchant de longues minutes entre les objectifs. En plus, un trophée bugué m’a suffisamment énervé pour que mon avis global sur le titre en soit influencé.
Tuctuco aime ça.
Par Caindesade le 26/10/2020 à 09:45:41
#5
J’ai terminé Shadow of the Colossus (PS4) hier matin et je ne sais pas si je dois être fier de moi pour avoir été jusqu'au bout de cette expérience désagréable ou me sentir stupide de d'avoir continuer à m'infliger ça alors que je savais dès le début du jeu que ça allait m'énerver de bout en bout.
Heureusement, ça n'a duré qu'un peu moins de 5 heures, que j'ai réparti par séances de 2 à 4 colosses, incapable que j'étais à jouer sur un longue séquence, alors que 4 ou 5 heures successives ne me dérangeaient pas récemment.

N'ayant pas eu la PS2, je n'ai pas joué au jeu original et c'est bien là ce qui me distingue de ceux qui ont donné d'excellentes notes à ce bousin sur internet.
Après un "remaster" que j'ai lâché au plus vite car injouable, on nous parlait de "remake" pour celui-ci, je me suis donc dit que les développeurs avaient revu leur copie sur ce qui ne marchait plus en terme de gameplay. Mais non, c'est juste une refonte graphique sur laquelle on a laissé la maniabilité de 2005, qui est totalement honteuse aujourd'hui, tout comme elle l'était sur PS3.

La caméra qui bouge toute seule, même lorsque l'on chevauche en ligne droite ; Un personnage qui ne peut pas de déplacer pendant qu'il bande son arc, avec un temps de recharge et de changement d'arme extrêmement long, ainsi qu'un viseur de la même couleur que le sol herbeux pour bien compliqué la tâche de tuer des lézards ; Le perso accroché à un colosse qui décide subitement de faire un saut de 50 mètres, dans un direction qui n'a rien à voir avec celle que l'on demande ; 10 secondes à rester au sol lorsqu'un colosse nous touche en frappant à 5 mètres de nous, ce qui ne nous laisse souvent pas le temps de fuir avant de se reprendre un coup...

Mais parlons du cheval, en commençant par ce qui est dit comme point positif en fin de test sur JV.com :
"Agro, le destrier qu’on aimerait tous avoir"
Comment peut-on avoir le culot d'écrire ça, pour un animal qui va vous casser les couilles 99,9% du temps et ne mériter ce commentaire que pendant 2 secondes d'une cinématique ?
Son auteur s'est-il fié au souvenir ému qu'il a gardé de ce passage lorsqu'il l'a vécu enfant ?
Car on parle d'un cheval dont la jouabilité n'a rien à voir avec ce qu'on peut trouver dans un Assassin's Creed ou Red Dead Redemption. Là, il faut appuyer mitrailler triangle pour le faire avancer, puis rester appuyer, il change de direction lorsqu'on lève son épée, mais pas son arc, il ne répond qu'une fois sur 4 quand on l'appelle, il se barre à 100m lorsqu'il se fait toucher par un colosse, nous laissant au sol, prêt à nous faire défoncer, il se met au pas dans certaines zones (qui cachent en fait un téléchargement) alors qu'on mitraille la touche d'accélération...
Et reparlons du contrôle !
Courir en levant son épée et en l'orientant dans la bonne direction, implique d'utiliser les 2 sticks et d'appuyer sur les touches triangle et L1. Désolé mais non, ça n'est pas une position normale de la main sur la manette !

Ce point positif est donc un beau foutage de gueule. Mais quand je vois qu'il y a également "Le mode photo", je me dis qu'il y avait contractuellement un nombre minimum à avoir pour obtenir une prime.

J'ai toujours entendu que l'histoire était magnifique.
Heu... OK... Si vous le dîtes...
Ca me gênait déjà un peu dans Monster Hunter World d'aller buter des créatures qui vivaient tranquilles dans leur coin avant la venue de mon perso, mais là c'est encore pire.
On vient pacifier la zone et apporter la démocratie à l'américaine !
Les braves colosses n'ont rien demandé à personne et un gamin vient les buter un par un, en suivant aveuglément une voix malfaisante.
Désolé mais je ne trouve pas une histoire magnifique lorsque j'incarne un personnage que je méprise tout du long.

Au final, un jeu qui a sûrement ravi les nostalgiques de leurs parties sur PS2 mais qui est une honte pour sa maniabilité vieille de 15 ans.
La jouabilité étant le critère le plus important d'un jeu pour moi, c'est éliminatoire de passer mon temps à râler sur un jeu qui se veut poétique.



Je me suis fait What Remains of Edith Finch (PS4) d'une traite hier soir, en un peu moins de 3 heures je dirais.
Je ne savais pas du temps à quelle expérience de jeu m'attendre et je suis finalement tombé sur une douce ironie, juste après Shadow of the Colossus, "un univers mélancolique" avec "les émotions qui nous envahissent" comme dit JV.com.
Car là, oui, j'ai été plongé dans quelque chose qui ne vient pas toucher la rétine du joueur mais son coeur.
Les lieux que l'on visite transpire la tristesse mais il y a de la beauté derrière les larmes de cette famille dont on découvre l'histoire des membres les uns après les autres.
Toutes les séquences ne se valent pas, mais il y en a 3 qui m'ont noué la gorge, ne voulant pas être spectateur de l'inéluctable que je voyais venir.
Mention spéciale à la séquence bande dessinée, qui mériterait un jeu de 8/10 heures tant le style est kiffant à voir et jouer, mais dont les 10 minutes ici passent beaucoup trop vite.

Encore un bijou que je n'aurais sûrement jamais connu sans le PS+ (offert en mai 2019), que je recommande à tous de faire. 10 minutes suffiront à vous faire plonger dedans et moins vous savez à quoi vous attendre, plus la surprise sera bonne je pense.
Krysprolls aime ça.
Par Fuasaita le 26/10/2020 à 09:47:25
#6
Qu'est ce qu'il est bien What Remains of Edith Finch
Caindesade, Krysprolls aiment ça.
Par Atcs le 26/10/2020 à 12:05:47
#7
Moi c'est tout le contraire j'ai adoré le remake de SotC fait sur videoprojecteur pour décupler l'effet de grandeur, et j'ai détesté what remains of edith finch comme la totalité des walking simulator jusqu'à présent.
Par Boss66 le 26/10/2020 à 18:41:49     Posté depuis l'application
#8
Je viens de terminer RE2 Remake et j'ai bien aimé.
Les graphismes, le jouabilité qui a été bien amélioré par rapport à l'opus original et l'ambiance pesante du jeu que j'ai connu plus jeune.
J'ai passé une dizaine d'heures en choisissant Léon. J'aurai bien aimé refaire l'histoire alternative en changeant de perso mais je ai trop de jeu en retard donc je vais passer à autre chose, mais pas déçu de ce remake !
Ombr6, Krysprolls, Moz, Tuctuco aiment ça.
Par Teftef le 29/10/2020 à 11:40:44
#9
Life is Strange 2

Expérience vraiment délicate à décrire, 6 épisodes émotionnellement très durs.
Contrairement aux premiers jeux où on se dit que nos choix permettent d'avoir le contrôle, dans celui là on est en permanence en train d'essayer de faire au mieux pour chercher un peu de lumière dans cette sombre histoire.
J'ai à la fois adoré et détesté cette expérience vidéoludique dont la narration va totalement à contrepied de ce que j'ai connu jusqu'à présent.
ADMINISTRATEUR
Par Serialdealer le 31/10/2020 à 11:42:26
#10
The dark pictures : Man of Medan

Un jeu ou l’histoire et la fin sont influencés par vos choix et votre dextérité aux QTE.
Mais alors je trouve les QTE quasi impossibles, du coup, j’ai eu la plus mauvaise fin.
À part ça, le jeu est plaisant, l’histoire est sympa et un peu flippante.
Je ferai peut être les autres épisodes mais je sais par avance que je n’aurai pas une fin favorable.
Je n’aurais pas acheté mais vu que c’est sur le Gamepass, ça passe.

Message édité le 31/10/2020 à 11:42:58
Par Moplol le 01/11/2020 à 11:33:42
#11
Cette semaine je viens de faire halo 2 3 4 5 😁❤

Joueur Playstation ça m'a toujours fait envie. L'univers est top même si le 5 on ne joue pas assez le major et dans les episodes avant les niveaux parasites ne me plaisaient pas tant que ça.

Prochaine grande saga apres reach et les 2 halo war c'est gears 😎
Par Caindesade le 02/11/2020 à 11:24:30
#12
J'ai passé mon week-end sur MXGP 2 (PS4).

Ayant déjà joué au 1 et au 3, je savais à quoi m'attendre et n'ai été surpris que par le fait qu'il y a plus de modes de jeu que dans sa suite, tandis que tout le reste semble être un total copié/collé.

Alors que j'ai pleinement conscience de la qualité très limité de cette licence, c'est mon plaisir coupable d'y jouer de temps en temps.
Moche, avec un mode carrière on ne peut plus limité (tellement mal foutu qu'on peut avoir la meilleure moto de sa catégorie upgradée au maximum après seulement 2 courses) et une physique perfectible, le platine facile est le seul argument jouant en faveur de cette licence.
Pourtant je n'ai pas eu le sentiment de jouer uniquement pour ça, ayant un plaisir sommaire à jouer, malgré une lassitude arrivant sur la fin. Ce jeu, c'est un peu ce que "Les Ailes de l'Enfer" sont au cinéma.

J'avais envie d'un jeu de course simple et simpliste, jouer en facile pendant une dizaine d'heures a comblé de besoin, mais je ne pourrais objectivement pas donné un bonne note à un jeu aussi fainéant.
MODÉRATEUR
Par Ombr6 le 06/11/2020 à 11:40:20
#13
Serialdealer a écrit:
The dark pictures : Man of Medan

Un jeu ou l’histoire et la fin sont influencés par vos choix et votre dextérité aux QTE.
Mais alors je trouve les QTE quasi impossibles, du coup, j’ai eu la plus mauvaise fin.
À part ça, le jeu est plaisant, l’histoire est sympa et un peu flippante.
Je ferai peut être les autres épisodes mais je sais par avance que je n’aurai pas une fin favorable.
Je n’aurais pas acheté mais vu que c’est sur le Gamepass, ça passe.

Pour avoir fait la suite, little hope, les QTE sont plus faciles avec un positionnement d'un petit logo sur l'image peu de temps avant de faire le qte, placé au même endroit que les boutons sur la manette - un logo a gauche, bouton gauche, ect ..., mais a relativiser, car ca peut arriver de les louper malgré tout car le timing reste court. Et l'histoire est bien plus interressante et flippante que ce man of moyen.
Par Fuasaita le 06/11/2020 à 19:11:44     Posté depuis l'application
#14
Judgment (PS4)
Avis final assez mitigé. L'histoire est trop longue pour ce qu'elle raconte, les combats bof, les filature et course poursuite c'est overdose, le drone no comment
Par Fuasaita le 07/11/2020 à 09:38:48
#15
Old Man's Journey (PS4)
Jeu probablement sorti à l'origine pour un usage mobile, il n'en reste pas moins très envoutant (graphisme et OST) et très sympa à jouer avec ses petits puzzles. Platine facile.
Très court (1h30/2h) mais pour 1.99€ ça fait largement l'affaire
Par Caindesade le 09/11/2020 à 10:35:17
#16
SOMA (PS4) terminé vendredi.

Il faut savoir que j'ai lâché Outlast après une heure et Alien Isolation après 4 heures, non pas car ce style de jeu me fait peur, mais parce que ça se rapproche à mes yeux beaucoup trop d'un style de jeu auquel je n'arrive pas du tout à accrocher : l'infiltration.
Jouer à la loterie à chaque fois qu'on sort d'un placard ou rentre dans un couloir, avec un chance de tomber sur l'ennemi qu'on essaie d'éviter en passant la majeure partie de notre temps planqué et immobile, personnellement ça me gonfle vite.
J'ai bien davantage apprécié Resident Evil 7 et The Evil Within.

C'est donc une nouvelle fois un jeu que je m'attendais à stopper rapidement que j'ai lancé.
Mais j'ai été jusqu'au bout, après 10h environ, car on est plus souvent sur du walking simulator que sur du survival horror. Ce qui nous trolle un peu car on s'attend toujours à ce qu'une saloperie surgisse, donc on se tend pour rien.
Le jeu n'est vraiment pas beau mais l'ambiance qu'il dégage est son principal atout. L'univers sous-marin fait évidemment penser un peu à Bioshock.
Le thème abordé qui interroge sur la définition de l'humanité est également servi de manière intéressante et il faut savoir assumer les conséquences de certains de nos actes.

Au final, je tire plus de positif que de négatif au jeu mais pas de quoi en faire un jeu que je recommande vivement.
Ombr6, Fuasaita aiment ça.
Par Caindesade le 10/11/2020 à 10:20:07
#17
J’ai acheté Tokyo Jungle (PS3) lors des promotions de Noël 2012 sur le PSN.
J’y ai alors très peu joué, trouvant le jeu un poil difficile et donnant priorité à des jeux que j’avais en version physique car les terminer vite me permettait de les revendre avant que leur prix ne baisse.
Je me disais donc que je me replongerai dans Tokyo Jungle plus tard.



8 ans plus tard… je donne une seconde chance à ce jeu qui nous fait incarner des animaux devant survivre dans un Tokyo sans les humains, les hommes ayant disparu de la surface de la Terre.

On incarne soit un herbivore qui doit se nourrir de plantes en esquivant les carnivores, soit un carnivore qui doit se nourrir d’animaux… en esquivant les autres carnivores.
Le tout en s’accouplant avant de mourir de vieillesse, ce qui demande de marquer son territoire dans une zone (parfois remplie de grosses bêbêtes) et de se nourrir suffisamment pour pouvoir accéder aux meilleurs femelles, qui nous donneront une descendance meilleure et plus nombreuse, qui sont autant de vies sacrifiables pour la survie de la lignée.
Sachant que le jeu se complique avec le temps : raréfaction de la nourriture, brouillard, toxicité sur une, deux puis toutes les zones, créatures de plus en plus balaises, allant jusqu’aux dinosaures à partir de 60 ans…
Et ça, c’est uniquement pour le mode Survie, qui cohabite avec le mode Histoire, le jeu imposant d’alterner entre les 2 car les niveaux suivants de l’histoire se débloque en récupérant 3 objets dans le mode Survie.

En mode Survie, vous démarrez au bas de l’échelle au niveau de la sélection de personnage, avec un loulou chez les carnivores et un cerf sika chez les herbivores.
En plus des 3 objectifs optionnels par décennie que vous aurez en début de chaque partie (parfois très compliqué, lorsqu’il s’agit de manger une certaine quantité de nourriture alors que celle-ci est devenue très rare), chaque animal aura un objectif permettant de débloquer un autre animal pour une future partie.
Ainsi, grâce au loulou, vous pourrez débloquer le chat, puis en incarnant ce dernier, vous pourrez acquérir le beagle, puis le golden retriever, tosas-inus, loup, chacal, lycaon, hyène, ours, ours polaire, guépard, panthère, tigre, lion, deinonychus et dilophosaure.
Pour les carnivores, on devient de plus en plus fort. Pour les herbivores, c’est moins assuré puisqu’on peut débloquer le poussin avec le cerf sika.
Il y a donc de quoi s’occuper un bon moment si on veut tout débloquer car les herbivores sont plus nombreux encore que les carnivores et remplir ces objectifs chez les carnivores n’est pas toujours simple, s’agissant de vaincre le chef d’une meute de la race visée.
A noter que tout débloquer n’est pas récompensé par un trophée.
Les 3 hauts faits récompensés par un trophée sont : Terminer le mode histoire, survivre 100 ans et réaliser tous les objectifs lors d’une seule partie. Ce qui n’est déjà pas une mince affaire !
Pas de platine malheureusement.

Présentation terminée, passons à mon avis !
J’ai adoré.
Le jeu est très addictif par son système soft RPG et seul le début est difficile à appréhender car il n’y a finalement pas tant de mécanismes que ça à assimiler.
A aucun moment je n’ai eu besoin de replacer le jeu à son époque pour l’apprécier, j’en dirais autant de bien s’il venait de sortir. Le jeu était déjà moche par rapport à ce qui sortait la même année de toutes manières : Far Cry 3, Dishonored, AC 3…
Le jeu est répétitif mais ça n’ôte rien à mon plaisir jusqu’à maintenant, après peut-être une quinzaine d'heures de jeu en 3 jours.
J’ai été grandement étonné par le succès que continue à avoir le jeu aujourd’hui puisque plus de 1400 joueurs différents ont envoyé leur score en mode survie la semaine dernière.
Alors que des serveurs de jeux multi sont vides après un an, il s’agit ici d’un jeu qui n’est sorti que sur PS3, une console qui aura 2 générations de retard dans quelques jours, et qui a encore 1400 joueurs par semaine (sans compter ceux qui ne se donnent pas la peine de se connecter pour transmettre leur score car ils n’ont pas envie ou ne l’envoie que lorsqu’ils battent leur record).
Je trouve ça fou et pense qu’il s’agit majoritairement de joueurs fidèles, qui se font une partie par semaine depuis des années, car le format du jeu s’y prête bien.

De mon côté, très fier d’avoir survécu 71 ans avec ma lignée de chats avant de voir celle-ci disparaître fauchée par un dinosaure, j’ai mené mes cochons jusqu’à 79 ans, puis, enfin, mes golden retrievers jusqu’à 102 ans, en découvrant la zone cachée liée à la fin du mode histoire.
J’ai donc réussi un des gros challenges du jeu avec seulement le 4eme carnivores sur les 17 de la hiérarchie. Oui, je suis extrêmement fier !

Suite à ça, j’ai terminé le dernier niveau du mode histoire qu’il me restait, c’est pourquoi je peux dire que j’ai terminé le jeu. Une campagne de plus en plus difficile au fur et à mesure des 14 chapitres.
Mais ce n’est pas pour autant que je le lâche. Je vais continuer à jouer uniquement en mode Survie pour débloquer des animaux plus forts. La solution de facilité serait de payer 0,49€ pour la girafe, le kangourou ou le crocodile, prix honnête si on compare à ce que coûte des skins sur les jeux modernes. Mais où serait le plaisir ?
Peut-être que je commencerai à jouer en alternance avec autre chose d’ici peu, puis j’y reviendrai une fois par semaine, puis de temps en temps, jusqu’à tourner la page…

J’ai pas mal galéré pour débloquer le tosas-inus avec mon retriever, j’étais à 2 doigts d’abandonner la lignée des carnivores lorsque je me sens lancé sur ma dernière chance, qui s’est terminé à 102 ans.
Du coup, je me dis qu’un système permettant de débloquer un animal à un coût très supérieur au prix normal avec les crédits du jeu lorsqu’on n’a pas rempli l’objectif de déblocage aurait pu être une bonne idée. Permettant de progresser dans le jeu, soit avec le talent, soit avec un temps de jeu conséquent, comme sur la plupart des multi compétitifs en ligne, où finir dernier de 6 manches avec 1 kill et 27 morts revient au même qu’une seule manche avec 27 kills et 1 mort.

Dommage que Sony ne se soit pas donné la peine de rendre ce jeu achetable sur PS4, cross-buy ou non, ni même sur Vita, car ce n’est vraiment pas dans les graphismes que se trouve l’intérêt du jeu. Je me dis qu’une seconde jeunesse aurait pu lui être offerte, par un streamer par exemple. Après tout, Among Us doit sa renaissance actuelle à Twitch.
Sans doute le succès n’a-t-il pas été au rendez-vous malgré les bonnes notes reçues dans la presse, ce qui va me priver d’un Tokyo Jungle 2, que j’aurais accueilli avec joie.
Par Fuasaita le 10/11/2020 à 10:29:13
#18
Oh oui ce super jeu
Par Caindesade le 10/11/2020 à 10:45:29
#19
Fuasaita a écrit:
Oh oui ce super jeu

Tu es un des 2 seuls de mes contacts PSN pour lesquels un score sur ce jeu apparaît.
Mais je pensais que tu avais rapidement abandonner, comme moi la première fois.
Par Fuasaita le 10/11/2020 à 10:46:18     Posté depuis l'application
#20
Caindesade a écrit:
Fuasaita a écrit:
Oh oui ce super jeu

Tu es un des 2 seuls de mes contacts PSN pour lesquels un score sur ce jeu apparaît.
Mais je pensais que tu avais rapidement abandonner, comme moi la première fois.

J'ai pas dose a fond mais j'ai quand même jour et apprécié y a kiki aussi qui l a dose je crois
Pages:    ...            
129
   
[JV] Amazon Reconditionné
par Fuasaita Il y a 5 heures
[ALL] Amazon reconditionné
par Copilos Il y a 5 heures
Le BlaBla de SD
par Absolut Il y a 8 heures
Trophées platines : joies et peines
par Tuctuco Il y a 1 jour
  Deals du moment
  Dernier article
  Derniers trophées
  Suivez-nous
  Sujets forum favoris