Votre dernier jeu fini

Arkyz
Sujet lancé par Arkyz le 13/06/2013 à 15:25:58
Un petit topic fil rouge, où chacun pourra venir mettre le dernier jeu qu'il a fini, avec si possible un avis rapide.

Je commence avec Sly 2, que j'ai platiné, mais que j'ai beaucoup moins apprécié que le 1, trop répétitif (photos > vol de clés/documents/infiltration/boss).


2672 commentaires
Par ElTig le 16/07/2021 à 12:46:06
#1
Serialdealer a écrit:
Mais c'est le retour l'Eltig

Haha vite fait
Caindesade a écrit:
ElTig a écrit:

Pour Superhot, autant la version plate est pas ouf, autant en VR le jeu est complètement transformé, ne pas hésiter à le tester comme ça!


Moi jouant à Superhot en VR dans mon salon :

C'est trop ça, faut avoir un peu de place mais après, quel plaisir!
Par Caindesade le 19/07/2021 à 10:03:26
#2
Suite et fin de mon essai d’une semaine du PS Now.

Seasons After Fall (PS4)

Jeu de plate-formes sans ennemis demandant un peu de réflexion sur la manière d’utiliser les pouvoirs que l’on obtient au fur et à mesure, ce qui nous fait revenir dans des environnements déjà vu pour les explorer sous un nouveau jour (pas de quoi le qualifier de métroidvania non plus).
Clairement le jeu qui m’aura le plus plu parmi les 8 essayés. Sa facilité ne l’empêche pas d’être parfois rusé comme le renard que l’on incarne et le doublage français fait plaisir à entendre.
Finir le jeu à 100% m’a pris 6h30 mais il faut que je parle de ce qui pourrait totalement justifier de transformer ma note de B- à E+ :
J’ai perdu 45 minutes à cause d’un bug comme je ne me souviens pas en avoir connu de ma vie !
A un moment, il faut réaliser 2 choses pour enclencher une cinématique.
Sauf que rien ne s’est passé pour moi. J’ai donc passé 20 minutes à fouiller toute la zone en me disant qu’il manquait certainement quelque chose, puis je suis allé ailleurs, je suis revenu. Rien.
Las, j’ai regardé une soluce. « Heu… C’est littéralement c’est ce que j’ai fait !? »
J’ai regardé une vidéo. « Mais… J’ai fait exactement la même chose. »
J’ai lu sur le forum de Steam que d’autres joueurs ont eu le même problème. Les solutions proposées, comme ferme complètement le jeu et revenir ne résolvait rien.
Il a fallu que je fasse une quête secondaire qui n’avait rien à voir mais présente dans la même zone pour que la cinématique s’enclenche quelques secondes après. Sans ça, j’étais bon pour tout recommencer. Ce qui ne serait jamais arrivé car j’en étais à la moitié donc hors de question de tout me retaper.
Je fais preuve de mansuétude dans mon évaluation, certainement car mon avis initial est bon. La même chose me serait arrivée sur un jeu tout juste moyen, c’était 0 et heure de colle.


Skyscrappers (PS4)

Mon abonnement se terminant dans quelques heures, j’ai décidé de conclure par un platine facile et rapide.
Moins de 2h pour l’obtenir sur ce jeu qui ferait un excellent mini-jeu dans un party-game.
Mais là, c’est un jeu complet…
Cependant on ne parle pas d’un jeu vendu 40 boules, mais seulement 4€ sur le Store, ce que je trouve honnête dans la mesure où il a de quoi divertir lors d’une soirée entre amis, à l’instar d’un Starwahl ou TowerFall Ascension, c’est-à-dire une petite heure avant de passer sur un autre jeu.
Mais en solo, ce n’est pas ça.


Cet essai d’une semaine m’a permis de me faire un avis sur le PS Now.
Je ne vois toujours pas d’intérêt à s’abonner sur une année mais profiter d’une période de forte disponibilité, 20 ou 30 heures par semaine, pour s’abonner 1 ou 3 mois peut être un bon plan.
Sur un mois, il y a moyen de terminer entre 2 et 4 gros jeux, ce qui les fait revenir chacun à pas cher.
Ou alors on enchaîne comme moi les jeux courts et on regrettera rarement leur coût individuel inférieur à 1€.
J’ai déjà pris un mois d’abonnement à l’EA Play (4€) par le passé. Si le Playstation Plus n’offre jamais Gravity Rush 2, je finirai peut-être par payer 10€ pour jouer à celui-ci et certains de ses compagnons.
ACIDFIRE, Fuasaita aiment ça.
Par Fuasaita le 19/07/2021 à 18:35:17     Posté depuis l'application
#3
Perso j'ai pris un an en bon plan (a 45€ en gros). Ça me permet de me faire des petits jeux comme toi, quelques gros jeux en fonction des annonces et des RPG PS3 quand l'envie m'en prend
Par Caindesade le 22/07/2021 à 15:03:55
#4
Après 40 heures de jeu, j’ai terminé l’histoire principale de The Division 2 (PS4), en ayant pris le soin d’effectuer la moitié des missions annexes, puis j’ai joué 2 heures de plus au end game avant de lâcher à cause du problème de trop.
Le jeu exigeant une connexion internet permanente et ayant été développé par des imbéciles, vous perdez votre connexion et, donc, votre progression en court si vous avez le malheur de ne plus avoir de batterie dans votre manette. Là où les autres jeux vous mettent en pause, qu’elle soit dynamique ou non.
Du coup, après 1h sur une mission aussi répétitive que les autres, me retrouver au départ fut la goutte d’eau qui m’a immédiatement fait désinstaller le jeu.

J’ai parlé d’une histoire principale mais il serait exagéré de parler d’un scénario, que ce soit pour lier les missions ou au sein même de celles-ci.
Ou alors je n’ai pas fait gaffe, trop lobotomisé par la répétition de toutes les missions : Tomber sur 3 ennemis, les tuer, 5 autres ennemis viennent prendre leur place, puis on peut avancer à la zone suivante et rebelote 4 ou 5 fois, jusqu’à avoir le droit à une vague supplémentaire avec un boss sac à PV.
Vachement réaliste pour un jeu s’inscrivant dans le monde moderne d’avoir un ennemi nécessitant plus de 100 balles dans le torse pour mourir !
« Ouais mais c’est parce qu’il porte une armure. »
En quoi c’est plus réaliste ?

Sur les affrontements, on aura le plaisir d’avoir des ennemis qui visent parfaitement bien à 100 mètres de distance, quand on galère de notre côté à viser le pixel qu’il représente à l’écran.
Le système de couverture est tellement au point que lorsque l’on appuie sur le bouton de visée, au lieu de se relever, on a parfois juste un zoom sur la caisse qui nous cache.
Quand on a son point de viseur à un endroit et qu’on appuie sur L2 pour zoomer, la visée se décale. Il faut donc remettre son viseur en place pendant que les ennemis nous touchent tous avec 80% de leurs tirs. Chaque balle reçue perturbant notre visée évidemment !
Le fusil sniper est pire que tout puisque en appuyant sur L2, vous avez un zoom de l’ordre de +50%, puis 0,5 secondes plus tard le zoom dans la lunette. Avec 2 décalages de la visée au lieu d’un et des balles reçues qui perturbent encore plus la visée quand on est en zoom x12.
Une fois repéré, les ennemis vous voient à travers les mirs. Impossible de les contourner en restant à couvert pour arriver dans leur dos.

Je continue en vrac.
On incarne le personnage le plus charismatique et classe du monde du jeu vidéo, celui qu’on retrouve dans beaucoup de jeux d’aventure. Vous savez, ce gars un peu simplet qui ne sait pas nager, monter une marche si ce n’est pas prévu et qui est muet…
Après une cinématique, le perso se retrouve parfois bloqué dans un mur.
L’écriture à l’écran est minuscule, j’ai été obligé de rapprocher mon canapé pour lire et m’aider à viser les pixels au loin qui me tirent dessus.

Malgré tout ça, c’est génial de reconnaître les environnements.
Ayant passer 8 jours à Washington il y a quelques années, j’étais ravi de reconnaître certaines salles des musées que j’ai pu visiter.
Je ne reconnaissais en revanche rien dans les rues car on n’a jamais l’opportunité de viser en hauteur avec son perso, comme on peut regarder en l’air en visitant une ville.

J’ai testé la coop en rejoignant d’autres joueurs. Le niveau des ennemis est alors mis à la moyenne des joueurs présents (4 max).
J’étais au niveau max qui est de 30 et les 3 autres avaient un DLC qui leur permettait d’être niveau 40. Donc les ennemis étaient niveau 38.
Etonnement, je ne m’en sortais pas si mal car il y avait une bonne manière de jouer entre nous, je ne suis même pas mort une fois.
En revanche, c’était con de me faire looter du matériel niveau 38 que je ne pourrais jamais utiliser.
Par la suite, c’est moi qui ai ouvert ma partie et un seul jouer m’a rejoint. C’était une expérience sympathique qui me laisse penser que parcourir l’intégralité du jeu avec un groupe d’amis doit le rendre bien meilleur.

Voilà.
Un Ubisoft-like (je ne sais pas si ce terme existe mais si tout le monde le comprend, c’est qu’il est de toutes manières temps qu’il existe) qui plaira peut-être à ceux qui n’ont pas joué à un jeu du genre depuis longtemps.
A mes yeux, il n’a rien pour se montrer supérieur aux autres et se montre répétitif plus rapidement que la moyenne.
Fuasaita, Tuctuco aiment ça.
Par Fuasaita le 23/07/2021 à 13:30:25
#5
Persona 5 Strikers
Un musou dans le monde de Persona 5 ... un jeu que j'aurais du mal à conseiller à ceux qui accrochent pas au musou ET à Persona 5
Une boucle de jeu qui se répète à chaque donjon (allez trouver 3 trésors dans 3 zones, puis un boss intermédiaire, puis le boss de la prison, puis on recommence), un jeu pas du tout simple en mode normal (les ennemis ont beaucoup de HP) et ça bourrine ça bourrine ça bourrine (vive le musou !). Tous les principes de Persona (l'utilisation des pouvoirs, les faiblesses, ...) sont bien intégrés.
Beaucoup trop de farm pour le platine donc je m'arrête là où j'en suis !

Message édité le 23/07/2021 à 13:30:45
Mototo aime ça.
Par Caindesade le 28/07/2021 à 10:26:06
#6
Prey (PS4) terminé hier.

La seule chose que je savais du jeu avant de le commencer, c’est qu’on y croise des ennemis capables de se dissimuler en prenant la forme d’objets et qu’il a déjà été proposé en soldes à 5€ un an après sa sortie, ce qui me fait penser qu’il a fait un bide. Sans que je sache si celui-ci était mérité.
Je m’attendais à un jeu dans une ambiance Deadspace soft, mais c’est plutôt du côté de Bioshock que mes souvenirs ont été ravivés.

Je n’ai pas été convaincu lors de mes premières heures, un peu perdu et frustré par une difficulté que mes habitudes de joueur créaient.
Dans les jeux qui donnent des potions de santé, j’ai l’habitude de ne jamais les utiliser, tenant toujours absolument à vaincre les ennemis sans y avoir recourt, ne voulant pas risquer d’être en rupture de stock et d’être bloqué. Il a fallu me défaire de mes habitudes et ça s’est tout de suite mieux passé.
Le jeu n’est pas simple mais n’a quand même rien à voir avec un Souls-like. Ne serait-ce que parce que rentrer dans les menus ou la sélection d’arme figent les ennemis au lieu d’avoir une pause active comme dans énormément de jeux maintenant. Ou en tout cas, la majorité des jeux d’action ou FPS/TPS auxquels j’ai joué récemment.
La dernière ligne droite de l’aventure subit cependant un énorme pique de difficulté que je trouve idiot car trop soudain. Las, j’ai passé mon temps à courir au milieu des ennemis quand je le pouvais car ils devenaient trop nombreux.

Malgré un bestiaire limité et le fait qu’on n’en rencontre plus de nouveaux dès le premier quart du scénario franchi, plus j’ai joué, plus j’ai apprécié Prey.
La liberté de mouvement entre différentes zones au level design maîtrisé est vraiment agréable. On est libre de revenir sur des zones déjà explorés pour profiter de nouvelles capacités acquises permettant d’ouvrir des portes supplémentaires, ou accomplir des quêtes secondaires fraichement obtenues.

La durée de vie est une excellente surprise car il m’a fallu 31 heures pour boucler l’histoire avec au moins 3/4 des quêtes facultatives terminées à 100% et le reste partiellement.
Bien au-dessus de Bioshock, Dead Space ou Dishonored, qui est plus comparable au niveau de la progression.

Les graphismes ne sont pas le point fort du jeu, particulièrement au niveau des visages, qui ne surclassent pas ceux de Fallout 3. Mais la direction artistique et l’ambiance qui se dégage du titre viennent faire oublier cela, à l’instar d’un Nioh, que je trouve magnifique malgré des graphismes en retrait.

Gros bémol à relever sur les temps de chargement.
Quand on fait des allers et retours entre les zones à la fin du jeu, c’est insupportable d’avoir 2 minutes de chargement avant de courir 30 secondes avant d’avoir un nouveau temps de chargement.

Prey ne se distingue pas suffisamment de ce qui existe déjà, Arkane Studios n’ayant pas réussi à réitérer ce qu’ils ont fait avec Dishonored, et n’a sans doute pas réussi à se faire sa place.
Est-ce que les joueurs recherchent aujourd’hui des FPS qui dure 30 heures, avec des apports de RPG ? L’absence de multijoueur n’est-elle pas un problème sur ce genre aujourd’hui ? Là où d’autres préfèrent enlever la partie solo et au minima proposer de la coop.
Le jeu est sorti en 2017, peut-être était-il en retard.

Bon dans son ensemble, il n’a cependant pas de quoi être conseillé, lui plus qu’un autre. Mes souvenirs nostalgiques ne sont peut-être pas objectifs mais j’aurais plutôt tendance à conseiller Bioshock Remastered avant Prey.
A moins de faire attention à ses dépenses. Et là, à 5€ pour une telle durée de vie, ça devient très intéressant.
Amla aime ça.
Par Caindesade le 19/08/2021 à 10:52:47
#7
La galette de Red Dead Redemption 2 (PS4) a quitté définitivement ma PS4 hier, après une soixantaine d'heures je pense pour terminer le jeu à 80% et une demi douzaine d'heures sur le mode online.

Si j'ai beaucoup apprécié le jeu, j'ai conscience de ce qui a déplu à certains et les a fait lâcher l'aventure, car ça m'a moi aussi agacé d'avoir à chevaucher pendant 5 minutes entre les objectifs durant toute l'histoire.
Je pense qu'on a près des 2/3 du temps de jeu qui consiste à simplement aller d'un point A à un point B et même pas un quart de ces chevauchées où l'on est accompagné de quelqu'un pour discuter, remplissant le lore de la bande dont on suit les aventures.

Perso, je ne suis pas pour que les open world deviennent de plus en plus grand, surtout lorsque le système de voyage rapide est aussi limité qu'ici.
On échappe aux environnements vides de certains jeux, mais passer pour la 20eme fois sur le même sentier a déjà enlevé depuis longtemps le plaisir de la découverte.

La jouabilité, pourtant héritée de 15 ans de jeux Rockstar depuis le premier GTA en 3D, vient agacer le joueur régulièrement.
A pied ou en gunfight, pas de soucis à mes yeux, hormis une difficulté totalement absente à cause d'ennemis à l'IA inexistante, mais à cheval ou aux commandes d'un chariot, on subit parfois des écarts vers la droite ou vers la gauche sans raison, hormis celle de nous foutre dans un arbre, les passants prennent plaisir à se jeter sous les sabots de notre monture, ce qui crée un incident et on est subitement recherché par les autorités alors qu'on n'a rien fait de mal.
Freiner est également parfois compliqué, ce qui provoque également de multiples accidents avec des passants ou des chariots qui finissent dans le fossé, ce qui oblige d’attendre que la mission soit déclarée impossible pour relancer le dernier point de passage.

J'ai été très agréablement surpris par l'histoire, qui prend des tournures inattendues sur la fin, même si le fil rouge est plutôt classique. J'aurais tout de même aimé que l'épilogue soit beaucoup plus court.
Les rencontres de certains PNJ sont savoureuses et tout est porté par un doublage absolument exceptionnel.
Ajoutez à cela des musiques s'intégrant parfaitement à l'aventure et vous avez une bande son irréprochable.

Graphiquement, on n’est pas loin de ce que la PS4 doit pouvoir faire de mieux, avec un affichage longue distance et des environnements fourmillant de détails.
Le soleil rasant passant au travers des feuillages d’une forêt invite à la contemplation… Malheureusement il faut aller au galop en tirant sur des ennemis masqués par le contrejour et… « Putain d’arbre au milieu de la route ! »
Le détail n’est visage est en retrait par rapport au reste, mais l’animation de ceux-ci, la synchronisation labiale notamment, est parfaite.

Mes souvenirs du précédent opus sont meilleurs que mon avis à chaud de cette suite.
Arthur Morgan n’a pas su remplacer John Marston dans mon cœur de gamer mais ce fut un plaisir de participer à sa rédemption.
Boss66 aime ça.
Par Boss66 le 20/08/2021 à 11:16:09     Posté depuis l'application
#8
Après une pause d'un mois suite à mon déménagement et mes vacances, je me suis remis à jouer et je n'ai pas repris tout de suite avec persona 5 mais child of light (1er jeu PS+ offert que je fais).

Alors le jeu est très agréable visuellement, il est en 2d et me fais penser à Odin sphère graphiquement parlant.

Les musiques sont super, le gameplay est intéressant, c'est du tour par tour avec une jauge ATB qui comporte une zone de chargement et une zone d'action dans laquelle on peut faire annuler l'action ennemie ou se faire annuler la nôtre (ça dépend de la vitesse de chargement que l'on peut influencer grâce à notre luciole, en gros on peut ralentir les ennemis et en jouant avec ça on peut faire en sorte de les attaquer quand ils sont dans leur zone d'action). Pour les habitués de rpg, le reste est classique, attaque, magie, objet, HP et PM.

L'histoire est un peu gnan gnan, une princesse qui veut sauver son père et qui rencontre des compagnons pour l'aider, rien de bien folichon.

J'ai terminé le jeu, obtenu tous les trophées qui s'obtiennent quasiment tous en cours de jeu sauf un avec quelques collectibles mais à la grande surprise il n'y a pas de platine je ne savais pas que ça existait des jeux sans platine.

Jeu plutôt agréable pour son visuel et ses musiques et qui se finit assez rapidement (une dizaine d'heures environ).
Par Caindesade le 20/08/2021 à 12:13:35
#9
C'est fou, je me souviens avoir beaucoup aimé ce jeu mais je ne me souvenais même pas que c'était du tour par tour.
Je me fais vieux, je perds la mémoire.

Des jeux sans platine, il y en a pas mal.
Souvent des jeux courts, qui prennent moins de 5 heures pour avoir tous les trophées.

Et puis des fois, tu joues 10, voire 20 heures à un jeu, tu obtiens tous les trophées et il n'y a même pas de platine.
Exemples dans mon cas :
-The Walking Dead: Season 2 (alors que les autres saisons ont un platine)
-SOMA
-Tokyo Jungle (jeu génial, long, avec trophées difficiles notés 6/10 sur PSTHC et pas de platine pour récompenser ça)
Boss66 aime ça.
Par Caindesade le 20/08/2021 à 12:22:04
#10
J'ai trouvé pire parmi les jeux auxquels j'ai joué et où je n'ai de toutes manières pas tous les trophées :
Hitman, sorti en épisodique donc pas de platine alors que ça doit demander longtemps pour tout avoir.

Après c'est devenu plus rare sur PS4 que sur PS3 de ne pas avoir de platine.
Boss66, Fuasaita aiment ça.
Par Fuasaita le 11/09/2021 à 19:54:40
#11
Yakuza Like A Dragon
Un sentiment assez mitigé.
Le jeu est globalement bon, le système RPG fonctionne plutôt bien mais ... c'est pas Kiryu
Je trouve que l'histoire met du temps à vraiment démarré, les persos sont pas inoubliables, les mini-jeux sont globalement ratés.
Assez content de l'avoir fait malgré tout mais une petite déception quand même (comme le fut Judgment )
Ombr6 aime ça.
Par damiendada le 01/10/2021 à 13:00:34
#12
J'ai joué aussi a Yakuza Like A Dragon, je l'ai trouvé pas mal aussi mais sans plus

https://showbox.red/ https://tutuapp.win/ https://mobdro.onl/

Message édité le 05/10/2021 à 16:19:46
Pages:    ...            
134
 
[ALL] Amazon reconditionné
par Serialdealer Il y a 8 heures
Saveur bière
par Serialdealer Il y a 3 jours
Bonnes affaires Cdiscount reconditionné
par Cliqueici Il y a 10 jours
  Deals du moment
  Dernier article
  Derniers trophées
  Suivez-nous
  Sujets forum favoris